Soudan du Sud: la ‘chasse’ ouverte contre la dépigmentation

Le Soudan du Sud passe à l’offensive contre un fléau qui sévit actuellement, la dépigmentation. Le pays veut trouver une sérieuse solution face à l’expansion de plus en plus inquiétante de cette pratique qui consiste à utiliser des produits pour éclaircir la peau.

Le gouvernement du Soudan du Sud veut à tout prix, mettre hors d’état de nuire les produits éclaircissants. Pour cela, la Drugs and Food Control Authority (DFCA) vient d’interdire l’importation, la vente et l’utilisation de ces produits dans l’ensemble du pays.

Une interdiction qui vise selon Mawien Atem Mawien, secrétaire général du DFCA à protéger la population du Sud-Soudan contre l’exposition aux produits chimiques nocifs utilisés dans la fabrication de cosmétiques pour le blanchiment de la peau.

« Toutes les crèmes ou produits blanchissants sont interdits d’importation sans l’approbation du DFCA, en particulier celles qui contiennent du mercure et de l’hydroquinone. Il est très clair que les produits cosmétiques sont utilisés au Sud-Soudan sans aucune discrimination en dépit du fait qu’ils contiennent tant de produits chimiques. Aucun produit cosmétique ne sera importé en République du Soudan du Sud sans l’approbation du DFCA. Tout activité non autorisée sera considérée comme illégal », a déclaré le dirigeant.

Pour pouvoir appliquer cette nouvelle mesure, l’organisme de réglementation invite les distributeurs de produits cosmétiques du pays à obtenir de nouvelles licences d’importation.

Le Soudan du Sud suit ainsi des pays comme le Rwanda qui a lancé officiellement en décembre dernier une lutte contre ces produits sur son territoire. Ces deux pays font partie de la liste très restreinte des pays ayant pris des mesures contre la pratique comme l’Afrique du Sud, Kenya, Ghana, Côte d’Ivoire.

En parallèles, ces pays mènent des sensibilisations à l’endroit de leurs citoyens en faveur de la valorisation de la peau noire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *