Brigitte Macron: haro sur ses baskets « Louis Vuitton », la Première dame répond aux gilets jaunes

Les chaussures de Brigitte Macron font grincer les dents. La paire de baskets de marque de Vuitton de la gamme Run Away dont les modèles se vendent entre 580 et 800 euros, arborés par l’épouse de Macron lors d’un récent voyage en Egypte a fait réagir les « gilets jaunes » sur les réseaux sociaux. Elle apporte des clarifications sur l’affaire

« 750 euros, c’est le salaire d’une caissière ou d’une petite retraitée qui actuellement sont sur les ronds points avec les gilets jaunes », dénonce par exemple une page repérée par le journaliste Vincent Glad.

Par l’intermédiaire de son entourage, renseigne un média français, Brigitte Macron a rapidement tenu à clarifier que les précieux souliers n’ont pas coûté un centime au contribuable français.

« Ce sont des chaussures prêtées. Les vêtements n’appartiennent pas à Brigitte Macron. C’est le système que nous avons mis en place pour que cela ne coûte rien à l’État et pour mettre en valeur les créateurs français », assurent des proches de Brigitte Macron, contactés par Franceinfo.

Et de rappeler que la Première dame ne bénéficie de toute façon d’aucun frais de représentation pour financer ses achats de vêtements.

Abu Simbel was built during the reign Egypt's famed pharaoh Ramses II




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *