Togo: Me Dodji Apevon dénonce la libération à compte-goutes des détenus politiques

La libération des 44 détenus politiques récemment ordonnée par le chef de l’Etat togolais continue de susciter des réactions au sein de la classe politique. Si pour les uns, la grâce présidentielle doit couvrir tous les détenus, pour les autres, Faure Gnassingbé n’a pas le droit d’accorder des libertés provisoires. Me Dodji Apevon pour sa part, est revenu sur les conditions dans lesquelles, sont détenus ces derniers. Estimant qu’il n’y a pas de raison valable d’arrêter ces derniers, le président national de FDR s’est indigné vis à vis du processus leur libération.

« La première chose qu’il faut d’abord dénoncer, c’est les conditions dans lesquels ces gens ont été arrêtés, le motif qui a été mis en avant pour les arrêter. La plupart d’entre eux ont été arrêtés dans des conditions scabreuses. On est dans le dossier, on a vu que dans la plupart de ces cas, ceux qui poursuivent n’ont pas rapporté la moindre preuve de leur culpabilité, donc ce sont des affaires totalement bancales et on les a condamnés parce que les magistrats ont reçu des ordres », a-t-il indiqué.

Et d’ajouter, « Nous en tant qu’avocat, parfois on se demande quelle est réellement notre place aujourd’hui dans la société lorsque vous allez plaider des dossiers dans lesquelles d’une manière flagrante vous voyez qu’il n’y a pas de preuve et que le procureur vous dit quand même qu’il faut retenir la charge et que le juge de siège condamne. Je me dis qu’il y a quelque chose qui ne va pas ».

Le président national des Forces démocratiques pour la République (FDR), parti membre de la coalition estime que c’est méchant de libérer les otages à compte-gouttes.

« Le fait de libérer certains d’entre les détenus aujourd’hui, c’est une bonne chose parce que la plupart de ces gens ne méritent pas d’être là. Mais en prenant cette décision de les libérer, il faut les libérer entièrement », a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *