Gabon: de la mairie au ministère de la Défense, cette nomination qui fait jaser la toile !

Au Gabon, le nouveau gouvernement du président Bongo fait grincer les dents depuis le 30 janvier dernier. Le coup d’État avorté du 7 janvier dernier aurait fait prendre, d’après certains analystes politiques, au président Ali Bongo et à son chef de gouvernement Julien Nkoghe Bekalé, des décisions drastiques.

Parmi elles, la nomination de Rose Christiane Ossouka Raponda, précédemment mairesse de Libreville, au poste très stratégique de ministre de la Défense du Gabon.

Bien que maitrisant certains rouages du gouvernement en étant depuis février 2014 maire de Libreville, lui attribuer un tel poste suscite des interrogations. Que viendrait faire un as des finances dans le monde de la sécurité ?

Cet économiste financier de formation aura du mal à se faire entendre auprès de hauts gradés et autres militaires dont elle ne connait aucunement les rouages, assurent certains.

Réputée proche de Patience Dabany, la mère du président Ali Bongo Ondimba, la nouvelle responsable des armées aura ainsi un défi énorme à relever.

A noter que son prédécesseur Etienne Massard Kabinda Makaga aurait été viré du gouvernement sans sommation.

Selon certaines indiscrétions évoquées par le journal pro-gouvernemental l’Union, il était reproché au ministre sortant son « peu d’empressement à trouver des solutions aux difficultés rencontrées aussi bien au niveau de leurs conditions de travail que de celles de vie » des hauts gradés de l’armée gabonaise.

Celle-là qui se plaisait à être édile de Libreville et qui a réussi en novembre 2018 à être élue présidente de la section Afrique de Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU), une organisation internationale regroupant des maires de la planète, devrait trouver la solution miracle pour l’armée gabonaise.

Il faut souligner que Rose Christiane Ossouka Raponda est l’une des rares femmes à occuper le poste du ministre de la Défense au Gabon et par ricochet en Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *