Liberia: cet appel lancé par Weah que la population ne digère pas

Le peuple libérien est rentré en plein désaccord avec son chef d’État. La raison, toute simple d’ailleurs, serait l’appel lancé par le président Weah.

En effet, le chef de l’État libérien a appelé ses compatriotes à la prière, « la clé, pour relever l’économie du Liberia ». Il s’agit de consacrer deux heures, chaque jour, à des prières afin de restaurer l’économie du pays.

L’annonce a été faite à travers un communiqué signé du conseiller spirituel du président, le révérend Emmanuel Nimely.

Ce dernier demande par ailleurs aux croyants de la nation libérienne d’organiser une veillée de prière chaque dernier vendredi du mois en faveur du gouvernement et des populations.

La nouvelle annoncée a réveillé le courroux de plus d’un qui estime que « la prière n’en est pour rien si l’économie du pays reste toujours confrontée aux difficultés ».

Des auditeurs qui participaient à une célèbre émission de radio au Liberia, “The Costa Show”, ont clairement laissé entendre comme rapporté par Africanews, que la solution pour redresser l‘économie se trouve ailleurs que dans la prière.

“Nous pouvons aller dans les églises, dans les mosquées et prier, nous pouvons prendre les 100 prochaines années pour prier, cela ne fonctionnera pas”, a estimé l’un d’eux, Ousman Bility.

Il a été soutenu dans sa logique par le présentateur de l‘émission, Henry P Costa, qui a rappelé que des pays comme les États-Unis ou encore la Chine n’ont pas eu besoin de prières pour se développer. “Ils ont travaillé et investi judicieusement”, a-t-il souligné.

Arrivé au pouvoir en janvier 2018, le président Georges Weah, a soulevé un immense espoir au Liberia. L’un des défis majeur du président était de redresser l’économie du pays qui même avec la réduction de 25% de son salaire peine à se stabiliser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *