Crypto-monnaie: 190 millions de dollars « envolés », les clients de QuadrigaCX désespérés

La crypto-monnaie, cette technologie de monnaie utilisable sur un réseau informatique décentralisé, de pair à pair n’est pas sans inconvénients. QuadrigaCX, un fournisseur canadien de solutions cryptographiques, se voit dans l’incapacité de payer ses souscripteurs.

En effet, le fondateur, le trentenaire Gerald Cotten est décédé en mi-janvier. Malheureusement, ce dernier était la seule personne à connaître les mots de passe de son «entrepôt frigorifique».

Selon l’entreprise, le fondateur serait décédé «du fait de complications liées à la maladie de Crohn le 9 décembre 2018, alors qu’il se rendait en Inde, où il ouvrait un orphelinat pour fournir un foyer et un refuge sûr aux enfants dans le besoin».

Dans une déclaration sous serment avec la Cour suprême de la Nouvelle-Écosse, comme rapporté par Buzzy Africa, la veuve Jennifer Robertson a déclaré que QuadrigaCX devait à ses clients quelque 190 millions de dollars en crypto-monnaie et en monnaie fiduciaire et assure ne pas pouvoir accéder aux fonds stockés dans un «entrepôt frigorifique», juste le montant comparativement plus petit dans un «portefeuille à chaud» utilisé pour les virements, a écrit CoinDesk.

La veuve assure qu’elle ne connaissait pas le mot de passe et que Cotten n’a laissé aucun dossier commercial. Un expert technique recruté par la firme malgré ses efforts n’a pas réussi à contourner son cryptage.

D’après notre source, certains clients crient à l’escroquerie attribuant le décès du fondateur à une farce. Une information vite démenti par la veuve qui a apposé un certificat de décès.

Selon la SRC, le gouvernement a confirmé qu’un Canadien était décédé en Inde, mais il ne pouvait pas fournir plus de détails en raison des lois sur la protection de la vie privée. La déception est vive au sein de la clientèle.

Certains affirment avoir tiré une leçon tout en soulignant ‘’éviter probablement [crypto-monnaie] à l’avenir ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *