Seydi Bocoum Ramatoulaye: la Sénégalaise qui propose des produits capillaires naturels

Seydi Bocoum Ramatoulaye n’a jamais pensé tomber dans le monde de l’entrepreneuriat. Timide et assez réservée, c’est bien là même qui excelle dans un domaine qu’elle repoussait alors qu’elle était encore sur les bancs. Depuis quelques années, elle propose des produits capillaires naturels made in Sénégal.

C’est à travers sa marque Adaa Ada que Seydi fait connaitre ses produits. Lancée en 2015, la petite structure fait son petit chemin avec la quête permanente de la perfection et la recherche de la satisfaction des clients.

Après des études universitaires en France en Classe Préparatoires aux Grandes Écoles, Sciences Po et Institut d’Administration des Entreprises, elle est rentrée au Sénégal en 2014 avec son Master 2 en Management des Ressources Humaines prête à en découdre avec le monde du travail. Elle est chargée des Ressources Humaines depuis 2014.

C’est donc en plus de son emploi qu’elle s’intéresse à sa marque. Ses produits capillaires naturels sont réalisés avec des produits locaux tels que l’hibiscus, le gombo, les feuilles de baobab, les feuilles de citronnelle entre autres. Adaa Ada signifie le « retour à la tradition ».

Un vrai voyage vers le retour aux sources que propose la jeune fille pour magnifier les chevelures de ses clientes

Adaa Ada dispose actuellement d’une gamme de 8 produits : une lotion à la citronnelle, une crème mangue- hibiscus, un lait aux feuilles de baobab, un soin d’huiles, un masque mangue- hibiscus, un shampoing hibiscus-yorokhlane, un démêlant au gombo et après shampoing mangue- hibiscus.

Le but de la marque est d’aider sa clientèle à prendre naturellement soin de leurs cheveux, sans les agresser, ni les dénaturer avec des produits 100% naturels.

Elle souhaite ainsi que ses produits soient accessibles au plus grand nombre et à des prix accessibles à toute bourse et cela partout dans le monde. Aujourd’hui, elle réfléchit à comment concevoir un site de vente qui rendra les produits accessibles partout dans le monde. Un cap qu’elle espère franchir très tôt.

Les efforts et le dévouement de Ramatoulaye sont reconnus par beaucoup. Elle a été citée parmi les 35 jeunes qui font bouger l’Afrique en 2017. Adaa Ada a également remporté le troisième prix Sisley-Sonatel en 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *