Anne Michelle Gueye: de la médecine au bois

Anne Michelle Gueye fait partie de ces jeunes qui ont à leur actifs plusieurs cordes. Depuis bientôt deux ans, cette femme de 32 ans s’est lancée dans la création dans la création de meubles et d’objets d’intérieur. Un domaine bien loin de ses choix de formations mais qui lui permet de se démarquer dans un environnement concurrentiel.

Cette mère de deux enfants a décidé il y a deux ans de laisser de côté son diplôme en marketing et communication pour prendre une autre direction.  A côté de sa profession de Déléguée médicale, sa créativité et son amour pour les ressources de son pays l’ont poussé vers les meubles.

 « J’utilise plus le bois massif en m’inspirant de la technique de marqueterie, qui consiste à incruster différentes essences de bois précieux d’Afrique. J’utilise aussi le bronze pour en faire des chandeliers, des cadres de photo. J’utilise le fer forger et je réalise de jolis meubles avec, mais aussi les tissus africains, tel que le pagne tisse pour mes tableaux ou pour des coussins afin de donner à vos chambres et salons toute leur convivialité », indique-t-elle.

Cette idée de valoriser le bois à sa manière lui est venue par l’envie d’exhorter les peuples du continent africain à consommer le local.

Anne Michelle Gueye sait qu’il suffirait d’un sursaut patriote, d’un éveille de conscience pour que les populations vivent encore mieux. Car le bois est plus adapté au climat africain et dure plus Longtemps contrairement aux meubles importés.

Ces meubles sont selon elle plus chers et ne durent pas. Elle voudrait ainsi proposer des meubles haut de gamme, des meubles raffinés, originaux, de bonne qualité avec une parfaite finition fabriqués de manière artisanale.

Le succès de ses innovations lui permet aujourd’hui d’envisager de nouvelles pistes, d’agrandir ses champs d’actions hors du bois

« Je travaille actuellement sur une nouvelle création à fin d’élargir ma gamme, une ligne de vêtements brodés à la main et des accessoires tels que des bijoux en argent et ébène, mais aussi des sacs hyper tendances ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *