Burkina Faso: FasoPro, la startup qui valorise la consommation d’insectes

Dans certaines communautés, les insectes sont considérés comme nourriture du pauvre. Et pourtant c’est une véritable mine nutritionnelle à exploiter. C’est à ce travail que s’atèle FasoPro, une startup qui veut couvrir les besoins en protéines des populations.

De la chenille karité aux criquets, les insectes sont souvent au menu des populations locales. Riches en sels minéraux et en protéines, ils constituent incontestablement un meilleur potentiel nutritionnel.

Dans un premier temps, la startup se charge de sensibiliser le grand public qui pense souvent encore que c’est “la nourriture du pauvre”. Car selon Kahitouo Hien, l’initiateur de FasoPro, les insectes comestibles pourraient pourtant être une des solutions pour nourrir la population mondiale qui va bientôt atteindre 10 milliards dans les prochaines décennies, alors que les ressources alimentaires se font elles, de plus en plus rares.

Le jeune entrepreneur, le pari est simple : d’ici 2050 les insectes pourraient couvrir pratiquement un tiers des besoins en protéines de l’ensemble de l’humanité. FasoPro se consacre ainsi prioritairement sur la production d’insectes à grande échelle en proposant une gamme variée de produits alimentaires fortement nutritifs.

“Dans cinq ans nous comptons révolutionner l’alimentation humaine avec les insectes comestibles en proposant une gamme variée de produits à base d’insectes sous une marque unique. L’autre défi que nous comptons relever dans 5 ans est de pouvoir élever les insectes dans des fermes en conditions contrôlées afin de rendre la matière première disponible toute l’année”, rêve Kahitouo HIEN, fondateur de FasoPro

FasoPro peut ainsi produire trois gammes de produits : chenilles prêtes à croquer, poudre de chenilles et biscuits de chenilles. Si à ses débuts, la start-up a essuyé les craintes des gérants, l’éveil de conscience fait que désormais les qualités nutritionnelles des insectes sont mises en avant dans tout le pays. La startup distribue aujourd’hui ses produits à travers 360 points de ventes dans 25 villes du Burkina Faso.

Une progression qui fait rêver FasoPro. La startup entend proposer une gamme variée à base insecte réunie sous une marque unique. Un travail à faire sur la durée, avec notamment la création des fermes à insectes en conditions contrôlées afin d’obtenir un approvisionnement toute l’année. Voilà pourquoi la structure est à la recherche de partenariat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *