Me Jean Dégli: « l’opposition togolaise gagnerait en participant à ces élections »

Les dernières élections au Togo étaient les législatives du 20 décembre 2018 auxquelles, la coalition des 14 avait brillé par son boycott. Alors que les responsables de la coalition et leur partisans n’ont pas pris part au dernier récemment afin de se faire établir des cartes d’électeurs, une grande question demeure sur leur participation aux prochaines locales.

A en croire Me Jean Dégli, le président du mouvement « Bâtir le Togo », l’avènement et l’enracinement de la démocratie au Togo doit aussi passer par les élections locales. Et de ce fait, l’opposition togolaise, surtout la Coalition des 14, commettra une grave erreur de ne pas prendre part à ces locales.

« Je crois fondamentalement que l’opposition gagnerait en participant à ces élections. Il s’agit d’organiser la démocratie à la base. Si on ne peut pas organiser la démocratie à la base, ce n’est pas à la tête qu’on va l’organiser pour qu’elle aille à la base », a exprimé Me Jean Dégli.

Et d’ajouter: « Il faut penser à ces élections en terme de citoyen togolais. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je soutiens fortement l’idée qu’au niveau de ces élections, on ne met pas en avant les étiquettes politiques. Qu’on laisse les étiquettes politiques de côté, que les gens se présentent simplement comme des citoyens togolais même si on sait que l’appartenance politique est derrière ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *