Franc CFA: la BCEAO charge l’économiste Kako Nubukpo

A l’initiative de l’économiste togolais Kako Nubukpo, des assises ont été tenues les 16 et 17 février derniers à Bamako (Mali) pour faire les états généraux sur le Franc CFA. Ce cadre a permis aux participants de réfléchir sur les modalités de sortie du franc CFA et trouver des solutions de remplacement.

Alors que la question du franc CFA demeure au centre de grands débats, des activistes, ONG et organisations de la société civile organisent dans plusieurs africains dont le Togo, des manifestations pour exiger la suppression ou l’abolition de cette monnaie coloniale, la fin de la Françafrique et l’ingérence rocambolesque de la France dans les affaires de l’Afrique.

Au cours d’une conférence de presse tenue hier, les responsables de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), ont décidé de réagir sur le sujet, et par la même occasion, apporter leur élément de réponses sur certaines questions liées au Franc CFA.

« Le Franc CFA que nous utilisons est une monnaie qui est un héritage de l’époque coloniale, mais qui a été africanisée. Une monnaie aujourd’hui qui est enviée de par le monde, qui est une monnaie solide qui assume parfaitement les fonctions qu’une monnaie doit assurer, en particulier la fonction des réserves de valeurs et donc de stabilité des prix », a affirmé Kossi Tenou, Directeur Togo de la BCEAO.

A l’en croire, les réserves d’échanges (critiquées par Kako Nubukpo) appartiennent à l’institution.  » Elles permettent donc à la « BCEAO de faire face aux dépenses externes ». Une politique qui a permis à la banque de réaliser un taux de croissance de 6% », a-t-il confié .

Et d’ajouter: « Nous avons échangé à plusieurs reprises avec Kako Nubukpo qui a reconnu lui-même que ses déclarations sont souvent non fondées et qu’il y avait méconnaissance de sa part. Le Gouverneur de la banque centrale a d’ailleurs tenu personnellement à le rencontrer et à échanger avec lui. M. Kako l’avait remercié pour lui avoir donné des informations sur le fonctionnement du mécanisme du FCFA », a souligné Kossi Tenou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *