Diplomatie: Faure Gnassingbé était à Accra, les raisons !

Faure Gnassingbé au Ghana ce vendredi. Le président togolais était dans la capitale Accra pour une rencontre avec certains de ses homologues de la sous-région des sujets ayant trait à l’actualité. Si certains pensaient à un déplacement relatif à la situation socio-politique au Togo, c’est bien un tout autre sujet qui était au centre des discussions.

Le chef de l’Etat togolais et ses homologues du Burkina Faso, du Ghana et Côte d’Ivoire se sont réunis à Accra pour un sommet sur la sécurité dans la sous-région. La persistance de l’insécurité et les différentes menaces inquiètent les dirigeants de ces pays qui veulent penser à des actions coordonnées pour protéger leurs citoyens.

C’est Nana Akufo Addo, le président ghanéen qui est l’initiateur de cette rencontre. A cette réunion, il a été question de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme dans la sous-région et surtout le Burkina Faso qui est actuellement en proie aux attaques terroristes.

Au cours de ce sommet, les chefs d’Etats des 4 pays ont essayé d’élaborer de nouvelles stratégies pour lutter contre l’insécurité dans la sous-région. Des stratégies ont été explorées pour tenter de combattre le terrorisme. Comment faire pour mieux garantir la paix au Burkina Faso et accroitre la vigilance dans les pays proches.

Une chose est sûre, le Ghana, la Cote d’Ivoire, le Togo tous, restent inquiets de la détérioration de la situation sécuritaire au Burkina voisin. Aider ce pays à mieux se sécuriser est forcément le point de départ d’une sécurisation totale de la sous-région.

Cette rencontre de haut niveau intervient après une entrevue que le Président du Ghana a eu avec les ministres des quatre pays qui sont chargé de la défense et de la sécurité. A ces autorités s’ajoutent également des responsables des services de renseignements de ces pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *