Sénégal: fin vendredi de la campagne présidentielle

La campagne électorale pour la présidentielle au Sénégal s’est achevée ce vendredi. C’est globalement dans une ambiance de joie et une ferveur unique que les différents candidats ont achevé ce dernier virage menant vers le scrutin qui aura lieu ce dimanche.

Vuvuzelas, flûtes, djembés et klaxons, les principales villes étaient bien animées vendredi soir aux dernières heures de la campagnes électorale dans tous les Etats-majors de chaque candidat. Ce dimanche, les sénégalais dans leur ensemble auront la mission de départager dans les urnes le sortant Macky Sall de ses quatre concurrents, dont l’ex-Premier ministre Idrissa Seck.

« Il ne peut y avoir de combat parce qu’il n’y a pas photo« , a déclaré avec confiance Macky Sall devant des dizaines de milliers de ses partisans venus l’écouter et le soutenir dans le plus grand stade du pays, le Stade Léopold Sédar Senghor. Le président sortant ne pense pas au second tour. Il a à plusieurs reprises confié sa confiance quant à sa victoire dès le premier tour. Voilà pourquoi il en a profité pour exhorter ses partisans à lui offrir une victoire historique dès ce dimanche.

« Partout où nous sommes passés, la déferlante marron-beige l’a emporté », a-t-il assuré. Macky Sall est porté par une coalition présidentielle. Ses couleurs ont été arborées par de nombreux jeunes, hommes et femmes, dansant au rythme de la musique des haut-parleurs près de la pelouse et applaudissant le chanteur et ancien ministre Youssou Ndour.

Pendant quinze jours, les différents candidats ont sillonné les différentes localités du pays pour conquérir l’électorat. Macky Sall, Idrissa Seck, l’ancien inspecteur des impôts Ousmane Sonko, l’ex-ministre Madické Niang et le président d’université proche de la mouvance religieuse Issa Sall ont tous terminé leur campagne dans la capitale.

Le vainqueur devra s’attaquer à un chômage encore important dans le pays et à une économie encore perfectible.  En fin 2017, l’Agence nationale de la statistique et de la démographie estimait le taux de chômage à 15,7% au Sénégal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *