Françoise Abanda: l’étoile montante du Tennis Mondial

Françoise Abanda est celle qui porte les espoirs des camerounais dans le tennis mondial. Cette jeune tenniswoman d’origine camerounaise a été révélée au monde il y a quelques années sur les circuits WTA (Woman Tennis Association). A seulement 22 ans, elle se présente comme une vraie étoile qui pourra bousculer la hiérarchie.

La belle Franckie Abanda a fêté son vingt-deuxième anniversaire ce mardi 05 janvier. Officiellement, Françoise Abanda est de nationalité Canadienne. Mais ses origines Camerounaises rendent fiers les jeunes du pays de Samuel Eto’o. Elle est née à Montréal le 5 fevrier 1997 à Montréal de parents camerounais, Blaise Abanda et Cécile Ahibena.

Petit à petit, la jeune fille a commencé par s’imposer dans ce domaine. D’où l’espoir des Camerounais de la voir, même de loin, illuminer dans les années à venir le tennis mondial. Elle est soutenue par sa mère avec qui elle vit et qui reste « sa plus grande fan », et sa sœur Elisabeth, qui joue au tennis universitaire.

Petit à petit, elle a raflé les victoires dans les compétitions nationales et internationales au Canada.

A 12 ans, elle gagne un très important tournoi international et est classée dans le top 10 des meilleurs joueurs de tennis  junior dans le monde entier. A 17 ans, elle mène un match important face à son idole Venus William. La même année, elle devient la plus jeune canadienne à atteindre le “main draw” au tournoi Us Open et en Avril 2017, elle représente le Canada à la FED Cup et fini par sortir vainqueur d’un match face à une joueuse du top 30.

Aujourd’hui, à 22 ans,  »Franckie » est la quatrième Canadienne au classement WTA, derrière de grandes sportives comme Carol Zhao, Eugénie Bouchard et Bianca Andreescu.

« J’ai de la chance d’avoir un métier aussi excitant. Le tennis ça apprend beaucoup de qualités qui sont utiles dans la vie de tous les jours: la concentration, la discipline et donner le meilleur de soi-même par exemple », nous apprend-t-elle lorsqu’elle parle de sa carrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *