Togo: ces révélations de Fulbert Attisso sur la C14

Le parti « Togo Autrement » de Fulbert Attisso n’est plus membre de la Coalition des 14 partis de l’opposition. Dans une lettre adressée à sa coordinatrice la semaine dernière, ce parti a dit cesser toute participation aux activités de la C14 et vouloir faire désormais cavalier solitaire. Invité dimanche sur Pyramide Fm, une radio privée de la capitale, Fulbert Attisso s’est expliqué sur cette décision de son parti.

« Nous nous disons que la C14 en tant que rassemblement de partis est formidable. Mais une coalition ne doit pas être physique, une coalition doit être aussi un esprit. Un exemple. Au mois d’octobre, après nos manifestations de septembre, la présidence du Ghana avait invité chacun des partis de la C14 pour une consultation. Mais nous étions 3 partis à ne pas être reçus à Accra. Les raisons, nous ne les connaissons pas. Il y a Le Togo Autrement, Les Démocrates, et le DSA. Mais pouvez-vous imaginer que quand les collègues sont revenus d’Accra, ils ne nous ont rien dit à propos de leur réunion avec le président du Ghana. J’ai été choqué quand j’ai appris cela. J’étais estomaqué. Cet exemple qui n’est pas trop grave montre qu’on n’était pas d’esprit dans la Coalition », a confié Fulbert Attisso.

« Cet épisode m’est resté en travers de la gorge. Disons les choses telles qu’elles sont. Notre parti peut n’être rien. Parce qu’il ne draine pas beaucoup de monde. Mais moi-même en tant que Fulbert Attisso, j’ai souffert dans mon engagement politique. J’ai été deux fois arrêté pour mon engagement politique. C’est la mort qui m’a refusé », a-t-il poursuivi.

 » Les gens ne nous comprennent pas…Je ne suivrai pas une coalition si elle n’est pas capable de considérer que je suis l’égal des autres », a-t-il conclu Fulbert Attisso.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *