Bénin: une chambre froide pour l’ananas à l’aéroport de Cotonou

Le Bénin poursuit ses efforts dans le sens de l’épanouissement des initiatives locales. C’est dans ce cadre que les exportateurs d’ananas frais au Bénin viennent de bénéficier de l’installation d’une chambre froide. Elle est essentiellement destinée à conserver les fruits avant embarquement, à l’aéroport international Cardinal Gantin de Cadjèhoun.

L’initiative intervient sur la base d’un constat selon lequel, l’ananas destiné à l’exportation et collecté au bord des champs, ne subissait une bonne conservation une fois à l’aéroport. Elle n’entre dans la chaine du froid qu’une fois embarqué dans les avions. Ce qui crée d’énormes pertes notamment en cas de manque de place sur les vols.

La nouvelle approche vient donc résoudre cette situation difficile et soutenir les jeunes entrepreneurs qui gagnent leur pain quotidien en exportant ces produits. Le projet a une valeur de 150 millions, et est financé par le Département américain de l’agriculture (USDA) dans le cadre du projet Pineapple Processing for export (Pinex). 

D’une capacité de 18 tonnes, cette chambre froide est alimentée par un ensemble de 120 panneaux solaires fournissant 40 kWh. Sa température est réglable et est capable de conserver l’ananas entre 5 et 12°.

Un ouf de soulagement désormais pour le gouvernement béninois qui espère que cela puisse contribuer à la croissance de son économie. Cette chambre froide pourra aider à l’atteinte des objectifs de production qui sont de 400 000 tonnes à 600 000 tonnes d’ici 2021 selon ministre béninois de l’Agriculture, Gaston Dossouhoui.

Le projet Pineapple Processing for export (Pinex) est doté d’un financement de 10,26 millions de dollars pour une période de quatre ans, de 2016 à 2020. Il va soutenir 4000 producteurs, 60 entreprises de transformation et 13 compagnies exportatrices d’ananas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *