Togo / Braquage d’Amoutié la police revient sur les faits

Contrairement aux 400 millions déclarés comme magot emporté par les braqueurs dans la journée de mercredi à Lomé, la police donne des clarifications et évoque près de 123 millions volés.

La police confirme le braquage et parle de deux individus non-identifiés, armé et à dos d’une moto à une plaque d’immatriculation étrangère qui en sont les auteurs.

    « Instantanément, le remorqué est descendu et a ouvert le feu sur les pneus de la voiture. Le second malfrat, conducteur de la moto a ouvert les portières de la voiture, l’a fouillée et a retrouvé sous le siège chauffeur la sacoche contenant la somme d’argent », indique la Police.

Selon la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ), c’est un commerçant au grand marché de Lomé qui venait de collecter de l’argent et se rendait à l’aéroport pour l’envoyer en Chine pour des achats qui a été surpris par des braqueurs armés qui ont immobilisé sa voiture et emporté l’argent.

A retenir que le rapport de la police n’a pas évoqué des blessés ni de perte en vies humaines. Mais l’on comprendre que le pneu avant côté chauffeur de la voiture était crevé et la police a relevé qu’il y a « 2 impacts de balle sur la portière avant côté chauffeur et autres sur la jante ».

Aussi déclare-t-elle quatre (04) étuis de 7,62mm sur les lieux du scénario et parle de l’ouverture d’une énième enquête.

L’on se souvient des nombreuses enquêtes ouvertes sans suites. De la mort de l’attentat de Suedou sur Gilchrist Olympio passant par l’assassinat de Atoutsè Agbobli, l’incendie des deux grands marchés jusqu’aux séries de braquage qui ont lieu ces derniers temps au pays, l’opinion se pose tant de questions sur l’efficacité de la formation des corps habillés.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *