Togo : Les problèmes de la TVT seront sur la table du Conseil des ministres

Vétusté de matériels de travail, manque de personnel, manque de formation sont entre autres problèmes exposés par les agents de la Télévision Togolaise (TVT) au Ministre de la Communication des Sports et de l’Éducation à la Citoyenneté et au Civisme, M. Katari Foli Bazi, dans le cadre de sa tournée de prise de contact avec les services relevant de son département.

Cette séance de prise de contact, tenu à la direction de la TVT, a été une occasion pour le personnel à travers son directeur M. Dotsè EPEY, de présenter leurs doléances liées aux conditions de vie et de travail ; notamment la vétusté de certains matériels de travail et la formation des agents en vue d’être à la pointe des nouvelles technologies des diffusions télévisée.

Cette prise de contact a permis au Ministre de toucher du doigt les réalités et les conditions dans lesquels les agents de la télévision travaillent.

A cette occasion, le ministre invitant tout le personnel à mieux travailler pour l’accompagner dans sa mission, a rassuré le personnel que toutes leurs doléances iront en conseil des ministres.

M. Katari Foli Bazi a été nommé à la tête de ce département ministériel le 24 janvier 2019 dernier, veut prendre en compte les doléances de près de 300 agents dont une quinzaine de journalistes formés.

Il va sans dire que les journalistes-reporters font face à un cruel manque de matériels notamment de caméras professionnelles. Ainsi, il est devenu de plus en plus fréquent pour les responsables de la TVT d’avoir recours à des caméras ordinaires et amateurs louées auprès de particuliers pour couvrir des événements. Quant au matériel existant, il est des plus vétustes, à l’instar des magnétoscopes qui, en pleine émission, avalent les bandes magnétiques trop usées.

Pour information c’est depuis 1969 que le gouvernement togolais a pris officiellement la décision de doter le pays d’une chaîne de télévision nationale afin de promouvoir l’information, l’éducation et le divertissement de la population. Il faut néanmoins attendre le 31 juillet 1973 pour que soient inaugurés par le président Gnassingbé Eyadéma les studios de la télévision togolaise – baptisée officiellement Radio-Télévision de la Nouvelle Marche (RTNM), et que l’on diffuse les premières émissions de ce nouveau média.

Depuis lors même si de grands journalistes sont passés par là il faut dire que la télé peine à s’imposer sur le plan international.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *