Accueil / A la Une / Abubakar Shekau, un « martyr » selon Boko Haram
A screengrab taken on March 24, 2014 from a video obtained by AFP shows a man claiming to be the leader of Nigerian Islamist extremist group Boko Haram Abubakar Shekau. Boko Haram has claimed responsibility for an attack on a key military barracks in Nigeria, in a new video obtained on March 24, 2014 by AFP that warns of further bloodshed, including against civilians. The man appeared younger, thinner and with different mannerisms from older videos, which could prompt fresh questions about whether the militant leader, who had previously been reported killed, is still alive. RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / BOKO HARAM" - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS

Abubakar Shekau, un « martyr » selon Boko Haram

Partagez ceci :

C’est bien en martyr qu’Abubakar Shekau a trouvé la mort, confirme le message diffusé par le groupe Boko Haram. Dans cette vidéo, on voit apparaître Bakura Modu, dit Sahaba – une figure importante de la « faction Bakura » de Boko Haram, implantée sur les rives du lac Tchad.

Selon les spécialistes, celui-ci ne serait qu’un porte-parole. Et il est « probable », selon eux, que le chef de ce groupe – Bakura Doro – soit en réalité le nouveau dirigeant de Boko Haram. Reste maintenant à savoir si ces fidèles de Shekau sont prêts à négocier avec le groupe État islamique en Afrique de l’Ouest (Iswap).

Dans le message diffusé mercredi 16 juin, le porte-parole de Boko Haram s’en prend violemment au chef du groupe, Abu Musab Al-Barnawi, qu’il qualifie d’« agresseur pervers ».

A noter que sur les pourtours du lac Tchad, où la faction Bakura de Boko Haram continue d’opérer, les raids contre les civils n’ont pas cessé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »