Accusation de viol: Neymar reconnait avoir couché avec l’accusatrice

Partagez ceci :

Le chouchou du football brésilien Neymar est loin de sortir de l’accusation de viol portée sur sa personne par Najila Trindade. Lors sa déposition jeudi 13 juin 2019 au commissariat de São Paulo, le joueur a reconnu avoir eu un rapport sexuel avec l’accusatrice.

« Je voudrais remercier les gens pour leur soutien, pour les messages qu’ils m’envoient. Je suis tranquille. La vérité va éclater tôt ou tard. La seule chose que je souhaite c’est que cette histoire se termine le plus vite possible », a déclaré le joueur de PSG devant un  parterre de journalistes à la sortie du commissariat.

 A en croire Beninweb tv, Neymar ne le nie pas. Il a bien eu une relation sexuelle avec celle dont il a fait la connaissance sur Instagram et qu’il a invitée à venir le rejoindre à Paris le 15 mai 2019. Sauf que contrairement à ce que prétend Najila Trindade, il ne l’a pas violée.

Notre source indique que  le footballeur s’est rendu au commissariat de police de Sao Paulo pour y livrer sa version des faits. Blessé, c’est donc à l’aide de ses béquilles qu’il a débarqué dans le même poste de police que son accusatrice Najila Trindade avant lui.

La même source indique que la star du PSG aurait défendu son cas pendant plus de cinq heures auprès des enquêteurs. D’après la chaîne TV Globo, il aurait formellement assuré que la relation sexuelle était « consentie » et que la Brésilienne Najila « demandait à se faire fesser ». De son côté, la plaignante n’a pas fait état de légères tapes sur les fesses mais bien de coups violents dont elle a gardé des traces.

Cette deuxième rencontre de Neymar avec la police intervient alors que Najila Trindade vient une nouvelle fois de perdre son avocat, après l’avoir accusé d’avoir participé au cambriolage de son domicile. Le but de cette visite était, selon ses dires, de mettre la main sur sa tablette et des images compromettantes pour Neymar, écrit le média béninois.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *