Adebayor: « Si un tireur d’élite me tirait dessus, il ne m’aurait pas abattu »

Partagez ceci :

Autant il est redoutable sur le terrain, autant il l’est spirituellement. Adebayor Sheyi, le footballeur togolais est brièvement revenu son « état spirituel » dans un entretien accordé au média Dailymail.

 » Vêtu de double toiles de Jeans, Emmanuel Adebayor se met à genoux, se penche en arrière et écarte les bras. Il se trouve dans une salle vide du stade d’Istanbul, mais son esprit est ailleurs. Il est au stade Etihad, les yeux brillants et longeant le terrain en direction des supporters d’Arsenal. Il est agité. Il voit les pièces de monnaie, les bouteilles et le vitriol couler. Et il ne bouge pas d’un pouce », relate le média.

« Si un tireur d’élite me tirait dessus, il ne m’aurait pas abattu », insiste Adebayor qui poursuit:  » J’étais dans ma zone spirituelle. Kolo Touré m’a dit: ‘Je regardais les photos et vous n’avez pas bronché une seule fois.’ Je ne me sentais plus humain. L’abus était trop. J’étais prêt à mourir. Je viens de les regarder et je me suis dit: « Il y a des choses que vous ne faites pas. »

Suivez plutôt l’essentiel de l’interview ici !