Accueil / A la Une / Afrique du Sud : le président Ramaphoza dénonce des violences « planifiées »

Afrique du Sud : le président Ramaphoza dénonce des violences « planifiées »

Partagez ceci :

A qui profite les troubles que connait l’Afrique du Sud depuis plus d’une semaine ? Alors que les violences continuent dans le pays, même si elles se sont atténuées, Cyril Ramaphosa s’est rendu ce vendredi 16 juillet dans la province du Kwazulu-Natal, une des plus touchées par ces émeutes. À Durban, il a dénoncé des troubles « provoqués, planifiés et coordonnés ».

Ces troubles qui ont embrasé plusieurs régions du pays depuis une semaine « ont été provoqués, il y a des gens qui les ont planifiés et coordonnés », rapporte l’AFP.

Avant d’ajouter : « Nous allons les poursuivre, nous en avons identifié un bon nombre, nous ne permettrons pas l’anarchie et le chaos ».

La police suspecte douze personnes d’être derrière le déchaînement de violences qui a fait plus de 121 morts depuis une semaine, dont 95 dans le KwaZulu-Natal.

Une d’entre elles a été arrêtée jeudi dans la journée et onze autres sont sous surveillance, a annoncé la police. 




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »