Afrique du Sud: Mbali Zantsi, l’actrice de la boxe professionnelle

Mbali Zantsi se fait démarquer dans son pays par la singularité de ses actions. Elle est la première femme promoteur de boxe en Afrique du Sud. Dans son pays, elle a été surnommée « Don Queen »  en référence à l’américain « Don King », célèbre promoteur de boxe.

C’est à Johannesburg que Mbali Zantsi a décidé de s’établir pour installer sa structure. Dans cette ville, elle a fondé et dirige Showtime Boxing Promotions, une entreprise qui est spécialisée dans l’organisation et la promotion de la boxe féminine et masculine.

Pour cette dame c’est la réalisation d’un rêve qu’elle nourrit depuis plusieurs années. En effet, en 2003, elle lance les prémices d’une carrière, après avoir obtenu sa licence de promotrice. Elle se concentre sur ses objectifs et encadre plusieurs boxeurs sud-africains. Elle a dirigé notamment des stars telles que Simphiwe Vetyeka«V12», Sizwe Sinyabi«The Fighting Eagle» et Oscar Chauke «Golden Boy».

Elle organise des combats et tournois. Des évènements grandioses qui sont même retransmis à la télévision nationale sud-africaine SABC, avec laquelle elle a réussi à nouer un partenariat.

En 2007, elle surprend l’opinion nationale en organisant avec succès, le premier tournoi de boxe féminin en Afrique du Sud. Les sud-africaines affrontaient des adversaires venues du Brésil. Un déclic car après elle a enchainé d’autres initiatives pareilles. Tous les officiels sont exclusivement féminins : juges, arbitres ou encore annonceurs des rings. Une manière d’amener les filles à s’intéresser à ce domaine.

Plus de 20 champions d’Afrique du Sud et du monde sont passées par elle. Il s’agit notamment de Noni Tenge, première sud-africaine à avoir été championne du monde de boxe et les championnes d’Afrique du Sud, Julie Tshabalala (poids moyen) et Rita Mrwebi (poids welter ou mi-moyen).

Une détermination qui a été récompensée par plusieurs prix notamment, deux fois le prix du sport féminin G-Sport en Afrique du Sud. Elle est également la première femme, dans l’histoire de la fédération internationale de boxe (World Boxing Federation) à avoir remporté le prix de promoteur de l’année en 2015.

16 ans après, elle reste toujours active dans son domaine et espère contribuer à l’éclosion d’une nouvelle génération de talents, qui feront la fierté du continent sur le plan mondial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *