Umalis Group
Home / A la Une / Afrique du Sud: pollution rime désormais avec taxe ou amende

Afrique du Sud: pollution rime désormais avec taxe ou amende

Partagez ceci :

En Afrique du Sud, polluer l’environnement est désormais assorti d’une taxe ou amende. Le 27 mai dernier, a été promulguée par le président Cyril Ramaphosa, la loi sur la taxe carbone.

Toutes les entreprises polluantes devront s’affranchir de 120 rands (7,4 euros) par tonne de CO2 émise et ceci déjà à partir de la semaine prochaine.

Loin d’être stable, ce taux, rapporte RFI, devrait évoluer avec inflation à partir de 2022.

Bien que certains réclament une hausse du montant fixé, les organisations de protection de la nature comme le Fonds mondial pour la nature (WWF) estime que c’est une « première étape significative ».

Classé parmi les 15 pays de pollueurs mondiaux, il s’agit pour le gouvernement sud-africain de trouvé des palliatifs pouvant amener les entreprises à changer de stratégies énergétiques.

« Le changement climatique représente l’un des plus grands défis auquel est confrontée l’espèce humaine et l’objectif premier de la taxe carbone est de réduire les émissions de gaz à effet de serre d’une façon viable », a expliqué le ministère du Trésor dans un communiqué, d’après notre source.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »