Home / A la Une / Afrique: Un chrétien sur cinq est ciblé par le terrorisme islamique

Afrique: Un chrétien sur cinq est ciblé par le terrorisme islamique

Partagez ceci :

En 2018, le Nigeria enregistrait 90% des 4 305 chrétiens tués à cause de leur croyance dans le monde. Une tendance en hausse et qui se généralise dans toute l’Afrique surtout occidentale.

Selon l’index Mondial de Persécution des Chrétiens 2020, plus de 260 millions de chrétiens sont fortement persécutés dans le monde aujourd’hui, soit un chrétien sur 8! La violence contre les croyants et leurs églises a augmenté de manière spectaculaire avec 9 500 attaques contre des lieux de culte et des institutions religieuses (contre 1 850 en 2019)

En Afrique de l’Ouest, c’est notamment le Burkina Faso et le Niger qui sont les pays où les chrétiens sont les plus ciblés, avec une tendance d’un chrétien sur cinq sur l’ensemble du continent où la persécution y a augmenté de 2,4 % par rapport à 2019 et de 5,1 % si l’on considère uniquement les pays d’Afrique de l’Ouest. 

Des risques d’aggravation dans les années à venir

L’ONG française de défense de la liberté religieuse pour les chrétiens est alarmiste: “cette tendance risque de s’aggraver dans les années qui viennent quand on considère le nombre de pays africains à la porte de l’Index 2020 (15 pays sur 23 où la persécution est déjà élevée). L’extrémisme islamique est le mécanisme de persécution prévalant dans ces pays”.

Rien que pour la seule année 2018, 3 731 chrétiens avaient été exécutés par la secte islamiste Boko Haram et des groupes d’intégristes peuls au Nigeria tandis que 14 avaient été tués en Centrafrique, 50 en Somalie, 43 au Congo, 42 au Mozambique, 31 en Ethiopie et 30 au Soudan du Sud. Au total, 97 % des chrétiens tués l’ont été sur le continent africain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »