Accueil / Pays / Afrique de l’Ouest / Burkina Faso / AGOA : l’exclusion du Burkina, une mauvaise nouvelle pour les artisans

AGOA : l’exclusion du Burkina, une mauvaise nouvelle pour les artisans

Partagez ceci :

Exclu ce 1er janvier de l’accord commercial préférentiel avec les Etats-Unis, l’African Growth and Oppportunity Act (AGOA), le Burkina Faso devra désormais payer des taxes sur ses exportations.

L’exclusion du pays de ce programme est un coup fatal à l’industrie artisanale du Burkina Faso durement éprouvée par la crise sécuritaire et sanitaire.

Mis en place en 2000, l’AGOA permet une coopération économique et commerciale préférentielle avec le continent africain ainsi qu’une facilité d’exportation des produits africains vers les Etats-Unis.

Le Burkina Faso ne pourra plus bénéficier des franchises mises en place par les Etats unis pour l’exportation produits artisanaux et œuvres d’art qui constituent une grande part.

La liste des pays bénéficiaires est révisée tous les ans. Ainsi, outre le Burkina Faso, le Mali, la Guinée et l’Ethiopie sont également suspendus de l’AGOA.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »