Accueil / Africa top success / Algérie/AG ordinaire de la FAF: le projet des quatre centres techniques régionaux voté à l’unanimité  

Algérie/AG ordinaire de la FAF: le projet des quatre centres techniques régionaux voté à l’unanimité  

Partagez ceci :

L’assemblée générale extraordinaire de la fédération algérienne de football s’est tenue le week-end passé, soit samedi et ce au niveau du centre technique national de Sidi-Moussa. L’ordre du jour était l’adoption du projet des centres techniques régionaux qui seront réalisés dans les villes suivantes : El-Tarf, Tlemcen, Ouargla et Saida. Des centres techniques qui seront utiles sur le plan régional pour les équipes des régions concernées.

Dans cette AGEx, 98 membres de l’assemblée générale sur les 120 membres de la l’assemblée. Le président de l’instance fédérale Kheireddine Zetchi était devant son premier test de vérité. Il a convaincu les présents de l’utilité de ces centres techniques. L’homme fort de la fédération algérienne de football, estimant que ces centres seront encadrés par des experts étrangers et locaux de haut niveau.

Zetchi a expliqué aux présents que ces centres de formation seront très bénéfiques pour les athlètes algériens et permettront aussi aux clubs algériens de minimiser leurs dépenses, en effectuant leurs stages de préparation en Algérie, au lieu de partir à l’étranger, sachant que la plupart des clubs algériens, qu’ils soient affiliés à la ligue 1 ou ligue 2 partent en Tunisie pendant les périodes estivales pour se préparer en prévision des exercices sportifs et même en hiver pour recharger leurs batteries avec un travail de remise en forme, pour les phases retour.

Ce projet soumis au vote, est passé comme une lettre à la poste, puisque sur les 96 sur les 98 membres de l’AG présents ont voté par la positive (OUI), un a voté contre (NON) et le dernier s’est abstenu. Par ce vote à la majorité, le président de la fédération aura écrasé ses opposants. Le boss aura de ce fait gagné son pari sans grandes difficultés. Le boss peut de ce fait entamer les travaux de ces centres qui vont coûter à la trésorerie de la fédération algérienne de football la bagatelle de 120 milliards de centimes chacun, sauf celui de Tlemcen qui coûtera les 141 milliards de centimes.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »