Home / Pays / Maghreb / Algérie / Algérie : lancement du 1er incubateur « panafricain » à Chéraga

Algérie : lancement du 1er incubateur « panafricain » à Chéraga

Partagez ceci :

L’Algérie est connue pour être un tremplin pour des projets à même de permettre à l’économie de ce pays d’avancer et d’avoir une place prépondérante dans le continent africain, notamment. Dans ce contexte, un incubateur de start-up panafricain vient d’être lancé dans la capitale Algérienne.

Une entreprise algérienne d’innovation, de recherche et d’amélioration des performances d’entrepreneuriat nommée « IncubMe ». Elle est implantée exactement à Bouchaoui dans la commune de Chéraga. Cette entreprise dispose à cet effet de bureaux à Alger. Tout comme elle offre un accompagnement sur mesure, aux personnes intéressées, en leur donnant des conseils, en les orientant.

Elle offre aussi des recommandations et un partage d’expériences inédites de professionnels de divers secteurs, dans un cadre de travail idéal et propice. Ce qui permet une meilleure réflexion et meilleure création aussi. L’un des membres fondateur de cette start-up dira que les efforts multiples déployés ces dernières années par son pays (L’Algérie), dans le but de diversifier son économie, tout en encourageant le monde entrepreneurial, entre autres envers les jeunes, et ce dans le contexte de la baisse du prix du pétrole, les ont poussé lui et ses collègues, des jeunes issus de différents secteurs à se mobiliser pour lancer ce projet.

Ce qui reste une suite logique des choses, étant donné que l’Algérie possède une population jeune, un territoire vaste, des ressources et des infrastructures importantes. Comme il ne manque pas de volonté politique pour encourager l’entrepreneuriat. Malgré cela,  ce pays accuse un déficit réel en matière de création d’entreprises, bien que durant l’année 2016, environ dix-huit mille entreprises ont été créées en Algérie. Peu selon l’équipe d’« IncubMe », et ce si on fait une comparaison par rapport aux pays voisins, qu’ils soient du Maghreb ou de l’Afrique.

Reste que l’objectif primordial, c’est d’accompagner les jeunes porteurs d’idées et de projets, indépendamment de leur nationalité, et offrir des solutions africaines pour des besoins africains. Selon le membre fondateur en question, le renforcement du positionnement de l’Algérie sur le continent passe par le rapprochement de la jeunesse africaine sur des projets communs ou complémentaires.

Il dira enfin que l’entreprise en question mise sur les milliers de diplômés des universités algériennes chaque année. Ceci, tout en évoquant le rôle des incubateurs, pour répondre aux défis auxquels font face les start-up. Bref, le lancement de l’entreprise en question marque l’aboutissement de plus de deux ans de recherche et de travail en Algérie et à l’étranger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »