Home / Africa top success / Algérie/Politique/APN: le bureau retire sa confiance au président de l’assemblée

Algérie/Politique/APN: le bureau retire sa confiance au président de l’assemblée

Partagez ceci :

La situation politique en Algérie a connu un revirement dont personne ne s’y attendait. L’Assemblée populaire nationale n’a plus de président, où du moins pour le moment, et ce après le retrait de confiance de la majorité sur le président Bouhadja.

Les députés des cinq groupes parlementaires, signataires de la motion de retrait de confiance du président de l’APN, avaient organisé un rassemblement de protestation devant le siège de l’Assemblée, pour pousser M. Bouhadja à la démission. Mais devant le refus de ce dernier de le faire, le bureau en a décidé autrement, soit la vacance du poste de président de l’Assemblée Populaire Nationale.

La décision est venue après la réunion des membres du bureau, présidée par le député El-Hadj Laïb, en sa qualité de doyen de l’Assemblée. Tout juste après, ça a décidé en outre de charger la commission des affaires juridiques, administratives et des libertés d’élaborer un rapport constatant la vacance et le soumettre en séance plénière à l’adoption de la majorité des membres de l’APN.

Pour rappel, les présidents des groupes parlementaires avaient remis au président de l’APN, une motion de retrait de confiance, où ils lui reprochent des dépassements et violations enregistrés au sein de l’institution législative, entre autres, ajournement intentionnel de l’adoption du règlement intérieur de l’APN, marginalisation des membres de la commission des affaires juridiques, marginalisation éhontée, mauvaise gestion, frais exagérés déboursés illicitement, la non-répartition des missions à l’étranger sur la base de la représentation proportionnelle et recrutement aléatoire et douteux.

Selon l’article 10 du règlement intérieur de l’APN stipule qu’en cas de vacance de la présidence de l’APN par suite de démission, d’incapacité ou d’incompatibilité ou de décès, il est procédé à l’élection du président de l’APN suivant les mêmes modalités prévues par le présent règlement intérieur dans un délai maximum de quinze (15) jours à compter de la déclaration de la vacance.

Ce qui fait que le futur président de ladite assemblée sera connu au maximum dans 15 jours, soit au tout début du mois de Novembre prochain ou même avant. Il ne faut pas oublier aussi qu’il est également précisé que le bureau de l’APN se réunit obligatoirement pour constater la vacance et saisir la commission chargée des affaires juridiques. L’opération de l’élection d’un nouveau président de cette chambre (APN) serait dirigée par le doyen des vice-présidents non candidat. Il serait assisté des deux plus jeunes membres de l’assemblée en question.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »