Angola: le clan Dos Santos poursuit son « chemin de croix »

Partagez ceci :

En Angola, la famille Dos Santos n’est pas encore arrivée au bout de ses peines. Après Isabel ou encore Jose Eduardo Dos Santos, un autre membre de la famille de l’ancien président est rentré dans le collimateur des autorités. Welwitschia dite “Tchize” Dos Santos, la députée a été purement éjectée du MPLA.

Le parti présidentiel a suspendu cette dernière pour violation des « règles de discipline », renseigne Koaci.com

« Le Comité central a approuvé l’établissement d’une procédure disciplinaire et l’application de la mesure visant à suspendre la qualité d’un membre du comité central (….), la camarade Welwitschia Dos Santos« , a annoncé le Mouvement populaire de libération de l’Angola (MPLA) dans une déclaration finale, rapporte notre source.

Le parlement aurait demandé la suspension du député pour avoir dépassé son délai d’absence de 90 jours.

Tchize Dos Santos aurait trouvé refuge au Royaume Uni après avoir reçu des menaces des services de renseignement angolais, a-t-elle expliqué.

Il faut souligner que la famille Dos Santos n’a pas trouvé un moment de répit depuis le retrait du patriarche Eduardo Dos Santos et l’ascension de Joao Lourenço à la tête du pays.

Un nouveau président qui a d’ailleurs promis d’éradiquer la corruption et la mauvaise gouvernance de l’Angola.