Appel contre Gbagbo et Blé Goudé : les raisons du silence de Bensouda

Partagez ceci :

Les soutiens de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et son ancien ministre Charles Blé Goudé attendaient une réaction du procureur jusqu’à expiration du délai imparti pour faire appel. Mais si Fatou Bensouda s’est refugiée dans un silence, c’est bien pour une raison.

Acquittés par la chambre préliminaire de la Cour pénale internationale qui a ordonné leur libération immédiate, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ne sont pour autant pas sortis d’affaire.

En effet, à en croire Koaci qui cite le porte-parole  de la CPI, Fadi El Abdallah, la Cour a décidé d’accorder 30 jours supplémentaires à Fatou Bensouda pour prendre sa décision. 

Il faudra donc attendre jusqu’au 14 septembre pour voir si Fatou Bensouda va interjeter appel ou lâcher prise pour une libération définitive des deux anciens dirigeants ivoiriens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *