Accueil / Pays / Afrique de l’Ouest / Après la libération des 46 soldats ivoiriens, Alassane Ouattara fait une proposition à Assimi Goïta

Après la libération des 46 soldats ivoiriens, Alassane Ouattara fait une proposition à Assimi Goïta

Partagez ceci :

Fin de brouille entre le Mali et la Côte d’Ivoire ? Les 46 soldats ivoiriens détenus au Mali depuis six mois ont atterri samedi 7 janvier à Abidjan, accueillis par le président Alassane Ouattara  lors d’une cérémonie en présence de leurs familles et de l’armée nationale.

C’est l’épilogue d’une crise diplomatique aux multiples rebondissements.

Graciés deux jours plus tôt par le président de la transition malienne, Assimi Goïta, ces soldats avaient été condamnés le 30 décembre par la justice malienne à 20 ans de réclusion criminelle pour « crimes d’attentat et de complot contre le gouvernement ».

« Maintenant que cette crise est derrière nous, nous pourrons reprendre des relations normales avec le Mali », a déclaré Alassane Ouattara lors de son discours, tout en insistant sur le bien-fondé de la mission des soldats ivoiriens, qualifiés de « héros » envoyés au Mali pour « apporter la paix ».

Selon les informations rapportées par Jeune Afrique, le 24 décembre dernier, le président ivoirien Alassane Ouattara a joint par téléphone le colonel Assimi Goïta, président de la transition malienne, pour lui proposer d’effectuer une visite officielle en Côte d’Ivoire.

Selon le magazine panafricain, « cette conversation a eu lieu deux jours après le déplacement à Bamako d’une délégation ivoirienne ».

L’invitation est lancée, reste à savoir si elle sera formalisée et surtout, honorée. 




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »