Home / A la Une / Ariel Sheney : « J’ai mal, mais j’ai l’obligation de respecter la volonté de tous »

Ariel Sheney : « J’ai mal, mais j’ai l’obligation de respecter la volonté de tous »

Partagez ceci :

Ariel Sheney est au centre des attentions depuis quelques jours. Le chanteur ivoirien a été écarté du spectacle en hommage à Dj Arafat. Un événement qui aura lieu ce vendredi et qui lui tenait à cœur.

S’il a été écarté par le comité d’organisation et les fans d’Arafat, Ariel Sheney était jusque-là silencieux. Loin de toute polémique, le jeune chanteur s’est confié sur cette décision qui l’éloigne des hommages à son Mentor.

«  J’ai été contacté spontanément par les musiciens qui jouaient avec « DJ ARAFAT » dont j’ai été le chef d’orchestre, pour rendre hommage à mon illustre père dans la musique, selon les codes artistiques requis.
Grande fut notre surprise d’apprendre de manière concordante que, le staff de l’artiste et certains fans, refuseraient catégoriquement de voir certaines personnes au stade Félix HOUPHOUET BOIGNY, dont moi en tête de liste »
a expliqué le chanteur.

« Je suis consterné et très abattu par cette nouvelle qui m’a été confirmé hier. La musique est un facteur de rapprochement des peuples et non de division. J’en appelle aux devanciers et à tous les acteurs culturels, mettons-nous au service de la COHESION !!!!! Le respect et l’humilité sont des valeurs que j’ai retenues de ma collaboration avec le « DAÏSHI » et pour rien au monde, ma présence devrait être source de trouble. C’est donc avec regret et amertume que je ne serai pas présent aux lieux indiqués pour les obsèques de « DJ ARAFAT ». J’ai mal, mais j’ai pour obligation de respecter les principes et la volonté de tous et de chacun. La mémoire d’un défunt est sacrée !!!!! » a ajouté l’auteur du tube Amina.

La décision n’est pas accepté par tous. Molare et Kerozen, deux artistes influent ont exprimé leur mécontentement.

A défaut d’une présence au spectacle, Ariel Sheney prévoit sortir une chanson en hommage à son mentor ce mercredi à 20H.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »