Accueil / Country / West Africa / Benin / Au Bénin, quand fétichisme et charlatanisme s’invitent dans les tribunaux …

Au Bénin, quand fétichisme et charlatanisme s’invitent dans les tribunaux …

Partagez ceci :

Le Bénin est abusivement considéré comme le « pays du vodou ». Ce pays d’Afrique de l’ouest donne en effet une place hautement importante aux richesses cultuelles. Le culte des divinités ancestrales et l’usage des pouvoirs surnaturels sont ancrés dans la société béninoise ; ainsi quand un conflit d’intérêt survient, la justice se charge de trancher.

C’est le cas du procès en début de semaine d’un homme qui a eu à passer huit ans en détention provisoire, accusé par son ex-femme de charlatanisme. Selon cette dernière, son ex-mari l’a conduit chez un guérisseur traditionnel à Lokossa et ce dernier lui a administré une potion qui aurait détérioré sa santé. Le prévenu n’a jamais reconnu les faits, et a d’ailleurs plaidé non coupable, selon le journal Le Matinal.

L’avocat de l’accusé a soutenu que le dossier était vide et manque d’éléments matériels.

Le tribunal de première instance de Cotonou a dû prononcer son acquittement au bénéfice du doute, faute d’éléments palpables pouvant attester ces faits paranormaux.

Ce n’est pas rare de voir ces dossiers relevant de la magie noire être portés devant les tribunaux. Pour rappel, en avril dernier, un cultivateur avait également été libéré au bénéfice du doute après 9 ans de détention suite à l’examen de son dossier lors de la session criminelle du tribunal de Parakou. L’homme avait été accusé de meurtre.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »