Accueil / A la Une / ‘Au-delà de l’homme, c’est l’institution qui est attaquée’, B. Kalou sur l’agression de Macron

‘Au-delà de l’homme, c’est l’institution qui est attaquée’, B. Kalou sur l’agression de Macron

Partagez ceci :

Des voix continuent de s’élever pour condamner la gifle administrée mardi, au président français Emmanuel Macron, par un individu, lors de ses tournées. Au nombre des réactions, l’on note celle de l’ancien international ivoirien Bonaventure Kalou, maire de la commune de Vavoua. Sur sa page Facebook officielle, il dénonce un acte « honteux et intolérable ».

« Au delà de l’homme c’est l’institution qui est attaquée, quand je lis les commentaires de nombreux français qui justifient ce geste gratuit et honteux c’est intolérable », a-t-il écrit.

Et d’ajouter en ces termes : « La violence ne peut et ne doit jamais être banalisée, tout en souhaitant que ce gugus mérite une peine exemplaire ».

Il est donc conseillé de plutôt dire « Cet homme bégaie » dans la mesure où le vocable bègue est un adjectif ou un nom qu’on attribue à celui qui a des difficultés pour s’exprimer.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »