Accueil / A la Une / Au Gabon, un ministre accusé de mauvaise gestion a démissionné

Au Gabon, un ministre accusé de mauvaise gestion a démissionné

Partagez ceci :

Au cœur d’un scandale dit des abattements fiscaux en faveur des sociétés pétrolières, le ministre de l’Economie et des Finances, Jean Marie Ogandaga, pose sa démission. C’est une situation très rare au Gabon.

Un rapport de mission conjoint des Douanes, du Trésor et des Impôts révélait que 9 milliards de francs CFA de dettes des sociétés pétrolières françaises Total Gabon et Perenco avaient été purement annulées sur instructions du Ministre Ogandaga. Chacune des sociétés était redevable de la somme de 4, 5 milliards de francs CFA.

Cependant, le ministre en question a accordé des abattements aux deux sociétés. Sur un total de 4 milliards et demi, Total n’a dû verser que 700 millions de francs CFA et Perenco n’a payé que 150 millions de francs CFA. Ces énormes réductions ont choqué l’opinion publique.

Cette affaire, qui remonte au 13 novembre, a tôt fait d’être amplifiée par les médias.

Le scandale ayant été révélé sur les réseaux sociaux, le ministre n’a eu d’autres solutions que de démissionner ayant tenté en vain de se rattraper à travers un communiqué.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »