Accueil / Africa top success / Au Mali, l’avant-projet de Constitution ne fait pas l’unanimité

Au Mali, l’avant-projet de Constitution ne fait pas l’unanimité

Partagez ceci :

Des membres de la société civile et une partie de la classe politique notamment l’alliance pour la démocratie au Mali (Adéma) exigent la suspension momentanée du processus de révision de la Constitution.

Le texte de l’avant-projet de Constitution est sujet de critiques et le processus d’organisation d’un référendum constitutionnel par le gouvernement de transition du Mali pourrait être sérieusement entravé.

En ce qui concerne l’Adéma, l’organisation demande au président de la transition, Col Assimi Goïta, de mettre aux oubliettes l’avant-projet de Constitution le temps d’obtenir un large consensus auprès des forces vives du pays.

Quant au Paréna (Parti pour la renaissance nationale), il n’y a rien de mieux que l’abandon du projet. Cette formation politique fustige notamment la nouvelle formulation de l’article sur les conditions à remplir pour être candidat à l’élection présidentielle.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »