BizME.fr Freelances, plus forts ensemble.
Accueil / A la Une / Au Niger, la défense de Mohamed Bazoum dénonce une décision abusive

Au Niger, la défense de Mohamed Bazoum dénonce une décision abusive

Partagez ceci :

Le collectif international d’avocats assurant la défense du président nigérien déchu Mohamed Bazoum a réagi à la levée de l’immunité présidentielle de leur client. La loi nigérienne n’autorise que la levée de l’immunité d’un ancien président alors que Mohamed Bazoum reste le président légitime du Niger, justifient-ils.

Dans une déclaration collective publiée peu après la décision de la Cour d’Etat ordonnant la levée de l’immunité présidentielle de Mohamed Bazoum, le collectif d’avocats a dénoncé une décision grave qui vient entériner la dictature à Niamey.

Par ailleurs, les avocats ont attaqué la légitimité de la Cour d’Etat, une juridiction créée sur ordre du président du Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP), Abdourahamane Tiani. En conséquence, cette juridiction n’est pas compétente pour statuer sur l’immunité de Bazoum.

Le collectif annonce saisir les juridictions internationales afin de faire pression de contraindre le CNSP à respecter les droits de Mohamed Bazoum.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »