Accueil / A la Une / ‘Avant d’être préfet, je gagnais jusqu’à 1 000 000 par jour’, révèle Vincent Toh bi Irié

‘Avant d’être préfet, je gagnais jusqu’à 1 000 000 par jour’, révèle Vincent Toh bi Irié

Partagez ceci :

L’ancien préfet d’Abidjan, Vincent Toh bi Irié, était des invités de l’émission « Rien à Cacher » de la chaîne de radio Nostalgie. Une émission au cours de laquelle l’ancien préfet d’Abidjan a présenté son livre sur le défunt Premier ministre Hamed Bakayoko, et ressassé un pan de sa vie professionnelle.

A la question de l’animateur, Yves Demballa, de savoir son salaire lorsqu’il occupait le poste de préfet hors grade de la ville d’Abidjan, Vincent Toh bi a préféré jouer la carte de la discrétion. 

« Si ce sont des questions qui n’impliquent que moi, je peux répondre », a-t-il indiqué avant d’ajouter : « mais quand je venais en Côte d’Ivoire, je gagnais pour mes consultances entre 1000 et 1500 euros par jour. », a-t-il néanmoins déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »