BizME.fr Freelances, plus forts ensemble.
Accueil / A la Une / Bac 2024/France: des examinateurs accusés de discrimination

Bac 2024/France: des examinateurs accusés de discrimination

Partagez ceci :

En France, les résultats du Bac sont connus depuis lundi. Certains candidats ont passé l’oral devant des examinateurs et seraient mal notées en raison de leur conviction religieuse.

Ce jeudi 11 juillet en France, la ministre de l’Éducation Nicole Belloubet a demandé l’ouverture d’une enquête administrative après des accusations de discrimination au préjudice d’élèves d’un lycée juif parisien lors de l’oral du Bac 2024.

« Vous avez été nombreux à m’alerter sur cette situation. Dès connaissance des faits, j’ai demandé à mes services de lancer une enquête approfondie.

Si les faits étaient avérés, ils seraient intolérables dans notre École. Et je ne laisserai rien passer », a-t-elle écrit sur X (ex-Twitter).

Sur le même réseau social, l’avocat Patrick Klugman affirme que le lycée privé sous contrat Yabné « a constaté un biais de notation au préjudice de 15 de ses élèves qui ont passé l’oral de spécialité du bac devant deux jurys d’un même centre d’examen à Paris ».

« On parle de 9 points d’écart sur 20 en moyenne par rapport aux 123 autres candidats du lycée qui sont passés devant d’autres jurys. Cet écart qui n’est explicable ni statistiquement ni pédagogiquement fonde une suspicion de discrimination », a poursuivi l’avocat.

Le lycée a demandé « que les notes discriminatoires soient écartées pour ne pas porter préjudice aux élèves », a-t-il complété.

Il faut rappeler qu’une enquête est déjà ouverte pour vérifier la fiabilité des faits.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »