Accueil / A la Une / Bénin: la lutte contre les enseignants et élèves alcooliques

Bénin: la lutte contre les enseignants et élèves alcooliques

Partagez ceci :

Le Bénin se lance dans une nouvelle lutte. Un combat contre les élèves et enseignants alcooliques. Le ministre des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle veut à nouveau taper du poing sur la table.

Mahougnon Kakpo a décidé de donner des instructions fermes pour l’identification des concernés. Des instructions contenues dans une note circulaire adressée aux autorités départementales des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle.

Des mesures qui interviennent suite à un constat selon lequel dans les Collèges et Lycées, certains enseignants et élèves s’adonnent à la consommation abusive de l’alcool. Selon Mahougnon Kakpo, il s’agit d’une situation d’éthylisme qui ne saurait être tolérée dans les écoles.  Des lieux qui devraient être et rester le centre par excellence d’éducation et d’apprentissage pour l’adoption d’une bonne conduite sociale compatible avec les bonnes mœurs.

C’est donc pour mettre fin à cette situation qui jette du discrédit sur l’école béninoise que l’autorité ministérielle a décidé de prendre des mesures draconiennes. Ainsi les directeurs départementaux des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle sont instruits pour :

  • faire le point exhaustif de la situation dans tous les collèges de leur ressort territorial avec mention nominale et du nombre des enseignants et élèves concernés;
  • rappeler à tous les chefs d’établissement de leur département que l’introduction, la détention et la consommation de l’alcool ou de tout stupéfiant sont strictement interdites au sein et aux abords immédiats de l’école;
  • demander aux associations des parents d’élèves de s’engager dans la lutte contre l’alcoolisme et le tabagisme;
  • rappeler les sanctions disciplinaires qu’encourent tous les contrevenants;
  • prendre les dispositions appropriées pour qu’aucun débit de boissons alcooliques ne soit installé aux abords immédiats des établissements scolaires;
  • associer les Maires et la Police Républicaine pour toutes actions publiques à mener au sein ou hors des collèges.

Car pour le ministre en charge du secteur, les élèves et enseignants béninois doivent devenir la référence en termes de comportement dans la sous-région et en Afrique.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »