Accueil / A la Une / Bénin : procès de Reckya Madougou, son avocat français claque la porte

Bénin : procès de Reckya Madougou, son avocat français claque la porte

Partagez ceci :

Ouvert ce vendredi, le procès de l’opposante béninoise Reckya Madougou se poursuit. Mais, sans la présence de Me Antoine Vey, l’un des avocats de l’ancienne Conseillère du président togolais Faure Gnassingbé. Quelques instants après l’ouverture, l’avocat français est sorti de la salle d’audience, dénonçant un procès biaisé.

« Monsieur le Président, votre juridiction ne présente aucune garantie d’indépendance », a déploré maître VEY

Ce dernier dénonce ce qu’il appelle « un coup politique, orchestré et médiatisé ».

Pour lui, Reckya Moudougou n’a pas devant ell,e une juridiction indépendante et impartiale.

« Je veux faire passer le message que c’est très dommageable pour l’image du Bénin à l’international. C’est un Etat qui, quand on le regarde à l’aune de ce procès, n’est plus un état de droit. C’est une démocratie qui ne respecte plus le pluralisme électoral et c’est un Etat dans lequel il devient dangereux de vouloir faire valoir une voix différente. Les droits civils et politiques de Reckya Madougou ont été violés et aujourd’hui, malheureusement, c’est sa liberté qui est en cause. Je souhaite que tout le monde le sache », a t-il confié aux journalistes.

Pour Me Antoine Vey, Reckya Madougou demeure une femme combative, indépendante.

« Quelle que soit la décision qui sera rendue aujourd’hui, elle sera une femme libre, libre d’esprit et libre dans sa parole. Elle est dans ce processus que je considère n’est pas un processus de justice, mais elle doit parler. J’espère qu’elle établira son innocence au moins devant les observateurs si ce n’est devant les juges. J’ai toute confiance en sa capacité à tenir bon dans cette épreuve pour laquelle je lui dis tous les soutiens nationaux et internationaux », a t-il formulé.

A noter que le verdict sera rendu ce vendredi soir ou au plus tard, demain samedi matin.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »