Home / A la Une / Birmingham s’oppose à l’enseignement de l’homosexualité aux enfants
The flag on gay pride parade.

Birmingham s’oppose à l’enseignement de l’homosexualité aux enfants

Partagez ceci :

Depuis le début de ce mois de septembre, l’enseignement de l’homosexualité est obligatoire dans les écoles britanniques. Le projet de loi a été adopté à l’unanimité au Parlement. Mais dans la ville de Birmingham, les parents s’opposent à cette loi qu’ils considèrent comme contraire à leurs valeurs religieuses.

Dans les écoles secondaires, l’enseignement portera sur sur l’orientation sexuelle, l’identité de genre et les relations “saines”, tandis que les écoles primaires enseigneront aux enfants les différents types de familles – y compris les familles LGBTQ.

Les nouvelles lignes directrices indiquent qu’un programme mis à jour permettra aux élèves d’atteindre «le bien-être mental» et «de savoir comment être en sécurité et en bonne santé».

Si cette loi a été adoptée par 538 députés contre 21, à Birmingham, c’est une levée de bouclier contre ce que les familles chrétiennes considèrent comme l’enseignement de l’abomination aux enfants.

Malgré ces vives protestations depuis novembre 2019, ce nouveau curriculum d’enseignement est entré en vigueur depuis le début du moi. Mais, les parents ont le droit de demander que leurs enfants soient retirés de tout ou partie des leçons enseignées dans le cadre de l’éducation sexuelle, mais les étudiants ne sont pas autorisés à refuser la section “Éducation sur les relations et la santé”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »