Home / A la Une / Bujumbura cède la place à Gitega, la nouvelle capitale du Burundi

Bujumbura cède la place à Gitega, la nouvelle capitale du Burundi

Partagez ceci :

 

A l’instar de plusieurs pays africains notamment la Côte d’Ivoire, l’Afrique du Sud qui ont plusieurs capitales, le Burundi comptera deux capitale à partir de 2019. Le gouvernement burundais, réuni en conseil des ministres, a, vendredi dernier, sous la conduite du président Pierre Nkurunziza adopté le projet de loi qui fixe la capitale politique du pays dans la province de Gitega.

Bujumbura, l’ancienne capitale devient par ce fait la capitale économique du pays. A l’image de Yamoussokro et Abidjan en Côte d’ivoire.

Ancienne capitale du royaume de l’Urundi, Gitega est située sur les hauts plateaux du centre du Burundi, offrant l’avantage d’un climat frais, contrairement à Bujumbura, implantée à une centaine de kilomètres à l’ouest, sur les rives du lac Tanganyika, rapporte rtbf.

L’idée d’en faire la capitale politique du Burundi avait été évoquée en 2005, avant d’être abandonnée, notamment pour des raisons financières, avec la nécessité de construire de nouveaux bâtiments pour abriter les ministères, précise notre source. Gitega, la nouvelle capitale, accueillera désormais certains ministères et les conseils des ministres.

Plongé dans une grave crise politique depuis 2015, qui a fait des milliers de morts, suite à l’annonce de la candidature controversée de M. Nkurunziza pour  un troisième mandat, le Burundi ne trouvera un peu de répit qu’en 2017. Une situation qui conduira le président Pierre Nkurunziza à annoncer qu’il ne sera pas candidat en 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »