Accueil / A la Une / Burkina : 3 fonctionnaires décèdent suite à une vindicte populaire

Burkina : 3 fonctionnaires décèdent suite à une vindicte populaire

Partagez ceci :

Trois agents de l’administration publique ont été pris à partie par les populations vendredi 27 août dans le sud-ouest du Burkina Faso. Ils ont été lynchés à mort après avoir tué un enfant dans un accident de circulation.

La justice privée et la vengeance sont courants dans la société africaine.

Trois fonctionnaires burkinabè ont été victimes de ces actes de barbarie le 27 août dernier dans le village de Banlo.

Alors qu’ils ralliaient Ouagadougou après une mission à Gaoua, ces trois agents à bord d’un véhicule 4×4  ont percuté un enfant de 10 ans qui a trouvé la mort sur le champ.

Révoltées, les populations n’ont pas fait de cadeau aux trois fonctionnaires qui ont été battus à morts.

Face à la survenance de ce drame, le président burkinabé, Roch Marc Christian Kaboré a réagi.

« Tout en regrettant le décès accidentel d’un enfant dans la localité de Banlo (commune de Bouroum-Bouroum), je condamne énergiquement l’assassinat barbare des agents du Centre de contrôle des véhicules automobiles impliqués dans l’accident de circulation », a déclaré le chef de l’État burkinabè.

Par Henri AKODO 




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »