Accueil / Africa top success / Burkina: 5 mois pour évaluer Paul-Henri Damiba sur la situation sécuritaire

Burkina: 5 mois pour évaluer Paul-Henri Damiba sur la situation sécuritaire

Partagez ceci :

En prenant le pouvoir en janvier, Paul-Henri Damiba mettait la sécurité au premier plan de ses priorités. Un peu plus de deux mois après, le président du Burkina Faso rassure ses concitoyens quant à la situation sécuritaire du pays.

Dans son premier discours à la nation le 2 avril dernier, deux mois après son investiture, Paul-Henri Damiba a annoncé des mesures relatives à la lutte contre l’insécurité dans un contexte de recrudescence des attaques terroristes au Burkina Faso.

“La sécurité est le premier objectif de nos actions et restera notre combat de tous les jours pour un retour de la paix et de la stabilité. Notre détermination dans ce combat contre l’insécurité et le terrorisme est indéfectible”, a promis le chef de l’État Damiba.

Évaluation dans cinq mois

Paul-Henri Damiba a également exhorté la communauté internationale et les partenaires du Faso à soutenir les Burkinabè dans leur combat contre le terrorisme. Avant de donner rendez-vous à ses compatriotes dans cinq mois pour évaluer la situation sécuritaire dans le pays.

Le président Damiba a par ailleurs laissé entendre que le calendrier de transition de 36 mois vers la démocratie pourrait être révisé si la situation sécuritaire s’améliore.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »