Home / A la Une / Burkina: depuis sa cellule, Diendéré apporte son soutien contre le terrorisme

Burkina: depuis sa cellule, Diendéré apporte son soutien contre le terrorisme

Partagez ceci :

En proie aux attaques terroristes malgré les diverses précautions et stratégies, la question de sécurité interpelle tout le monde au Burkina Faso. Mêmes les accusés ou traduits en justice s’intéressent à la question. C’est le cas de Gilbert Diendéré, l’ex chef d’état-major particulier de la présidence sous Blaise Compaoré.

Alors que son procès suit son cours et que ses avocats se battent becs et ongles pour son acquittement, le général a lancé un message de soutien aux forces armées burkinabé engagées dans la lutte contre le terrorisme.

«Je ne suis pas physiquement avec eux, mais je prie pour qu’ils viennent à bout de ce phénomène. C’était pour éviter ce genre de situation que je ne voulais pas qu’on désorganise notre armé et on m’a amené à la MACA pour ça. Du fond de ma cellule, je suis disposé à apporter ma contribution pour la défense de ma patrie. Je ne suis pas un traître et je ne trahirai au grand jamais mon pays », a assuré l’ex chef d’état-major selon Net Afrique.

Pour rappel, l’acquittement reste une demande de la défense. A la décharge de son client, Jean Dégli a prié le tribunal de se rappeler que c’est le général qui avait fait libérer les autorités de la transition, demandé le retour des soldats dans les casernes pour éviter les exactions sur les populations et remis le pouvoir par la médiation de la CEDEAO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »