Burkina/Drame: un prêtre salésien espagnol assassiné, un autre togolais blessé

Partagez ceci :

La communauté salésienne de Don Bosco de Burkina Faso est de nouveau frappée par un drame. Le Père Fernando, d’origine espagnole, a été assassiné ce vendredi au centre Don Bosco de Bobo Dioulasso. Le Père Germain, togolais lui, est grièvement blessé.

Toute la communauté salésienne est de nouveau sous le choc, trois mois après l’attaque terroriste qui a ôté la vie au prêtre salésien espagnol Antonio César Fernández.

Le père FERNANDO, prêtre espagnol vient de se faire assassiner et le Père Germain Plakoo-Mlapa, blessé.

Cette fois, le présumé assassin, interpellé par la BAC serait l’ex-cuisinier des prêtres du centre Don Bosco de Bobo Dioulasso, qui récemment aurait été limogé.

 » Aujourd’hui il se serait introduit dans le centre puis égorgé un premier prêtre de nationalité espagnole avant de l’éventrer. Ensuite il aurait jeté son dévolu sur un autre de nationalité togolaise qui en entendant des cris aurait accouru sur les lieux pour mieux comprendre. En tentant de s’enfuir le malfaiteur aurait été rattrapé puis lynché. Il doit actuellement la vie à la BAC qui serait venu l’exfiltrer », nous a confirmé notre source salésienne depuis le Burkina.

 » Les lieux du drame et la voie principale menant au centre seraient actuellement bondés de badauds rendant toute circulation impossible « , a-t-il ajouté.

Pour l’heure, les motifs des agressions demeurent inconnues. Nous y reviendrons !

 » Chers confrères !
Je viens vous faire part d’une triste nouvelle qui s’est passée aujourd’hui à Bobo Dioulasso. L’ancien cuisinier du prénoviciat du nom de TOE qui a été licencié il n’y a pas très longtemps s’est introduit dans la communauté pendant que les confrères étaient à table aux environs de 12h30; ils les a agressés avec une machette. Les pères Fernando Hernandez et Germain Plakoo-Mlapa ont été blessés. Le père Fernando a succombé de ses blessures et le père Germain a été admis à l’hôpital.
Voilà encore une épreuve que nous sommes entrain d’endurer. Nous venons de finir le conseil provincial hier soir à Lomé. Le provincial prendra le vol demain matin pour se rendra à Bobo.
Union de prières.
Nos condoléances à toute la province et à la province d’origine de Fernando. », 
a communiqué le père Jésus Benoît Badji

Il est urgent de noter que le prêtre togolais blessé, le père Germain Plakoo-Mlapa n’est autre que l’un des deux autres prêtres togolais qui voyageaient avec le Père César avant qu’il ne soit assassiné.