Accueil / Pays / Afrique de l’Ouest / Burkina : « En 3 mois, le capitaine Ibrahim Traoré a battu tous les records du pire », Me Yaméogo 

Burkina : « En 3 mois, le capitaine Ibrahim Traoré a battu tous les records du pire », Me Yaméogo 

Partagez ceci :

Adepte de la refondation et très critique à l’égard de la junte au pouvoir, le président de l’Union Nationale pour la Démocratie et le Développement (UNDD), Me Hermann Yaméogo dit craindre le pire pour son pays, le Burkina Faso. « Nous avançons vers un génocide », peste-t-il.

Ce dernier a fait cette déclaration lors d’une cérémonie de présentation de vœux avec les militants de son parti, samedi 7 janvier à Ouagadougou, la capitale.

« En trois mois, le capitaine Ibrahim Traoré n’a pas fait mieux que le Lieutenant-Colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba. Il a même battu tous les records du pire ». Ces propos sont de Me Hermann Yaméogo, qui estime qu’en trois mois, le Capitaine Traoré n’a pas pu faire ce qu’il a promis lorsqu’il prenait le pouvoir.

Et pendant ce temps, « les terroristes comme se sentant piqués au vif, ont à ce point augmenté leur voilure que pour leur part, ils en auront en tout cas plus fait en 3 mois qu’en 8 », assène le président de l’UNDD pour qui l’ennemi occupe aujourd’hui au moins la moitié du territoire.

Et selon Me Yaméogo, ceci n’a rien de surprenant : « l’imprudente saillie provoquée par un mix d’inexpérience et d’euphorie incontrôlée, ne pouvait que produire un tel flop ». 

« Au jour d’aujourd’hui, les gens n’osent pas le dire, mais nous avançons vers un génocide. Si aujourd’hui on analyse tous les massacres commis sur toute l’étendue du territoire, les conditions sont réunies pour engager des poursuites pour génocide. Il ne faut pas accepter que le génocide se poursuive avec le massacre des Peulhs », a conclu Me Hermann Yaméogo.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »