Accueil / Africa top success / Burkina Faso: appels au départ de l’ambassadeur de France, la FAIB dément son implication

Burkina Faso: appels au départ de l’ambassadeur de France, la FAIB dément son implication

Partagez ceci :

La Fédération des associations islamistes du Burkina (FAIB) a démenti dans un communiqué daté du lundi 15 août et rendu public ce mardi, l’implication de ses structures membres dans l’appel à manifester pour le départ de Luc Hallade, ambassadeur de France au Burkina Faso. 

C’est avec étonnement et stupéfaction que la FAIB a été informée à travers les réseaux sociaux, d’un appel à manifester pour le départ de l’Ambassadeur de France au Burkina Faso attribué à certaines associations membres de la faitière des musulmans”, indique les responsables de la structure dans un communiqué signé par le Président du présidium El hadj Moussa Koanda.

« (…) Par le présent, la FAIB dément formellement ces allégations attribuées à ses  associations membres. Elles ne sont ni initiatrices de cette marche, ni impliquées de près ou de loin dans son organisation”, poursuit la note. 

Pour rappel, le 5 juillet dernier, le diplomate faisait un compte-rendu devant des sénateurs en France, concernant son pays accréditaire, le Burkina Faso. À la fin, il avait tenu des propos qui ont fâché et créé la polémique à tel point que certaines organisations de la société civile et des acteurs politiques du Burkina Faso exigent son départ.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »